1926 - La Citroën B 14 1926 - Centre d’Etudes techniques Citroën 1926 - Joséphine Baker dans la «Revue nègre»

1926 - Citroën et la méthode Taylor

L'actualité mondiale de 1926

L’Allemagne entre à la Société des Nations.

La dictature militaire se met en place au Portugal.

Hiro Hito devient empereur du Japon.

Les américains Byrd et Floyd Bennet survolent le Pôle Nord en avion.

La première fusée à carburant liquide est lancée aux Etats-Unis.

Le premier film sonore produit dans les studios Américains est «Don Juan» d’Alan Crosland.

On applaudit Mistinguett et  Joséphine Baker réussit dans la «Revue nègre».

Louis Armstrong fonde le groupe de jazz «Hot five» d’inspiration New Orléans.

Aragon publie «Le paysan de Paris», Bernanos «Sous le soleil de Satan», Montherland «Les bestiaires».
«Metropolis» de Fritz Lang annonce le cinéma de science fiction.

En 1926, Citroën applique le taylorisme dans ses usines

Pour répondre à l’augmentation constante des cadences de production, Citroën spécialise chacune de ses usines selon les méthodes Taylor.

L’usine de Grenelle (XV° arrondissement de Paris) est mise en service pour l’usinage et le montage des essieux avant et des ponts arrière de la nouvelle B 14.

Une usine entière d’Etudes techniques et de Contrôle, avec laboratoire de recherche est aménagée.

Les premiers dictionnaire de réparation à l’usage des concessionnaires, et catalogue de pièces détachées sont édités.

Citroën développe la pratique de l’échange standard de pièces mécaniques.
Une maquette animée, conçue pour les enfants, intéresse les adultes: de 15m par 2m, elle représente les installations de montage de l’usine de Javel. C’est le prélude aux visites guidées et commentées que lance bientôt Citroën.

Entrée en activité, à Bruxelles-Forest de la première usine de montage automobile en Belgique (5 CV, B 12, B14), et à Slough (Grande-Bretagne) d’une usine de carrosserie et de montage des 5 CV Trèfle, considérée comme l’une des plus modernes d’Angleterre.
A Cologne (Allemagne) usine de montage des B 14, C 4, C 6; à Milan (Italie), usine de montage des 5 CV Trèfle, C 4 et C 6.

Production annuelle: 50.854 véhicules.

La B14 "L'increvable" sort en 1926

Au Salon d’octobre la B 14 sort : Moteur 1539 cm“, 22 ch à 2 300 tr/mn, 9 CV. Boite 3 vitesses. 80 km/h, 8,5 l/100 km.

La B 14 est une voiture de grande diffusion traitée comme une voiture de luxe (tableau de bord moderne et complet, à éclairage indirect, etc.).

Elle deviendra bientôt «l’increvable» et sera l’un des plus grands succès de l’avant-guerre automobile. Elle est produite en berline, torpédo commerciale, cabriolet décapotable 2 et 4 places, coach 2 portes 4 places, conduite intérieure 6 glaces, familiale 7 places.
 

En septembre, sortie du B 15, premier véhicule utilitaire français à cabine fermée, 1 000 kg de charge utile (mécanique de B 14).

De septembre 1926 à août 1928, 12.566 exemplaires en seront fabriqués.
Sur 600.000 véhicules circulant en France, 175.000 sont des Citroën.

1926 b14f pompier

RETOUR à 1925

ALLER à 1927

Date de dernière mise à jour : 09/10/2020