1985 - La Citroën BX Sport

1985 - La Citroën VISA GTi

L’ENVIRONNEMENT

Le sabotage du navire Rainbow Warrior de Greenpeace à Auckland (Nouvelle-Zélande) agite les milieux politiques.

Autorisation de la création de chaines de télévision privées.

Signature des traités d'adhésion de l’Espagne et du Portugal à la Communauté Européenne.
Les ministres de l'Environnement des Dix concluent un accord sur l’introduction de pots d'échappements catalytiques sur les automobiles.

La distribution de l'essence sans plomb sera obligatoire dans la CEE à partir de 1989.
Adoption par dix-huit pays européens du projet Eurêka visant à mettre en place l’Europe technologique.

Inauguration de la Géode à la Villette, salle de cinéma à l'écran hémisphérique de 26 mètres de diamètre.

Nouvelle numérotation téléphonique à huit chiffres en France.
Claude Simon est le douzième prix Nobel de littérature français.
Mort de Chagall, de Orson Welles.

 

L’ENTREPRISE

En mars, début de la mise en place dans le réseau commercial des éléments d`une nouvelle identité visuelle de la marque principalement remarquables par un changement de couleurs, le rouge et le blanc succédant au bleu et au jaune.
 

En juillet, Citroën participe au premier Salon automobile chinois à Shanghai et y signe un contrat de livraison portant sur 250 CX.
 

En décembre, fermeture des usines de Clichy et Nanterre en banlieue parisienne, dont les activités sont reprises par les unités de Charleville pour la fonderie, et Trémery et Asnières pour la mécanique.
 

Production annuelle: 597 582 véhicules.
 

LES MODELES

En janvier, commercialisation de la Visa GTI, présentée au Salon de Paris 1984. Moteur 1 580 cm3 à injection, 105 ch DIN à 6 250 tr/mn, 8 CV, boîte 5 vitesses, 188 km/h. Ses performances en font une vraie GTI à l’excellent comportement dynamique et particulièrement remarquable par le caractère fonctionnel de ses cinq portes.

En janvier, la BX Leader, série spéciale limitée à 2 500 exemplaires.


1985 bx sport

En mars, la Visa Challenger, série spéciale limitée à 3 500 exemplaires, la 2 CV Dolly, 3 000 exemplaires, et la BX Sport, 2 500 exemplaires ; cette dernière sera intégrée à la gamme des BX en juillet.

La CX 25 GTI Turbo est équipée en option d’un dispositif de freinage ABS, pour la première fois sur une voiture française.
 

En juillet, le break BX, présenté en trois versions de motorisation (1 580cm3 et 7CV, 1905 cm3 et 9CV, 1 905 cm3 diesel et 7CV) et deux niveaux de finition. La suspension hydropneumatique à hauteur constante, quelle que soit la charge, lui confère un comportement routier et une sécurité inégalés.
En juillet, la CX bénéficie de modifications importantes de style intérieur, de motorisation (2 165 cm3), d’équipement et de suspension. Apparition d’une CX 22 TRS, et la CX Leader, série spéciale limitée à 3000 exemplaires.

 

En septembre, la BX Digit, série spéciale limitée à 4 000 exemplaires, dont les équipements font largement appel à l’électronique.
La Visa Leader, et la BX Leader, séries spéciales sont limitées à 5 000 exemplaires.

 

En novembre, la BX 4TC, série spéciale limitée à 200 exemplaires homologués en Groupe B pour la compétition. Vingt exemplaires «Evolution›› sont préparés pour courir les épreuves du Championnat du Monde des Rallyes 1986.

Date de dernière mise à jour : 20/03/2020