1987 - Citroën fait des bénéfices

1987 - La génération réformiste arrive au pouvoir chinois

Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev signent, en décembre 1987, le premier traité sur l’élimination des missiles intermédiaires.

En Grande-Bretagne, Margaret Thatcher entame son troisième mandat.

98,3 % des néo-calédoniens se prononcent pour le maintien du territoire dans la République française.

L’armée syrienne revient à Beyrouth.

En Chine, c’est le Xllle Congrès du PC et arrivée au pouvoir d’une nouvelle génération réformiste.

Vague de privatisations en France parmi lesquelles TF1, première chaine de télévision nationale.

Par ailleurs, la TVA sur les automobiles baisse (de 33,3 % à 28 %).

Le lundi 26 octobre 1987 ou «Lundi noir››, le krach boursier de Wall Street entraine dans sa chute toutes les places financières.

La CEE rejette le dépistage systématique du Sida et le contrôle aux frontières.

L'agence Tass annonce la réhabilitation de Boris Pastemak.

Marguerite Yourcenar, première femme de lettres élue à l’Académie française, meurt.

1987 - Citroën posséde les meilleurs outils industriels, informatiques et de ressource humaine

Le bénéfice de la société est multiplié par trois par rapport à 1986.

En mars 1987, le Cray XMP/ 14, l’un des ordinateurs de calcul scientifique les plus puissants, équipe les bureaux d'études de la marque.

Dans l’année, un salarié sur deux bénéficie du plan de formation qui représente environ 3,5 % de la masse salariale. Chaque collaborateur est valorisé annuellement avec une perspective de carrière à 5 ans.

Une garantie anticorrosion de cinq ans est appliquée à partir de janvier 1987.

A Trémery (Lorraine), installation de l’atelier de montage XU2 (moteurs essence) où la flexibilité augmente de 70 %. Conçu pour assembler 70 moteurs différents, il fabrique notamment celui de la BX GTI 16 soupapes.

Citroën organise, en coopération avec Total et Michelin, le «Challenge AX Sport››, ouvert à tous, y compris au personnel de la marque. Sur les quelque 18500 participants, trois lauréats (Denise Jacques, Dany Montagne et Philippe Rodier pour le personnel) sont engagés officiellement dans 5 courses du Championnat du Monde 1988 au volant d’AX Sport.

Production annuelle: 769252 véhicules.

La CX 25 diesel Turbo, la berline diesel la plus rapide d’Europe

En janvier 1987, commercialisation de la BX 15 RE: moteur XU de 1580 cm3, 7 CV, 80 ch à 5600 tr/mn, couple 13,5 mkg à 2800 tr/mn. La gamme BX dispose de 23 versions (15 berlines, 8 break).

En janvier 1987 toujours. Lancement de l’AX 10E Entreprise dérivée de la berline AX 10 E.

 

1987 AX Sport phase 1

 

En mars 1987, l’AX prend place sur le marché des petites sportives avec l’AX Sport. Huitième version de la gamme, elle est équipée d'un moteur dérivé du TU1: 1294 cm3, alésage 75 mm, course 73,2 mm, 2 carburateurs double corps, 7CV, 95 ch à 6800 tr/mn, couple 11,5 mkg à 5000 tr/mn, boîte de vitesses à 5 rapports.

 

1987 ax sport 3

 

En mars 1987, la CX 25 diesel Turbo est équipée d'un échangeur air-air. La CX 25 diesel Turbo 2 gagne ainsi 26 % de puissance (120 ch à 3900 tr/mn) et 18% de couple (26 mkg à 2000 tr/mn). Elle devient la berline diesel la plus rapide d’Europe.

 

1987 CX25 TRD Turbo 2

 

En juillet 1987, Citroën présente la BX 19 GTI 16 soupapes équipée du premier moteur multisoupapes français (4 cylindres, 1905 cm3, 160 ch à 6500 tr/mn, 84 ch au litre, couple de 18,4 mkg à 5000 tr/mn, vitesse maximale de 218 km/h). Elle est le modèle leader de la gamme BX qui comprend désormais 24 versions.

Commercialisation, en septembre 1987, de l’AX 5 portes en 6 versions sur la base des 3 motorisations de l’AX 3 portes dont elle garde les dimensions extérieures.

En octobre 1987, l’AX GT dont la ligne rappelle celle de l’AX Sport se place en tête de la gamme AX. Moteur 4 cylindres de 1360 cm3, 85 ch à 6400 tr/mn, couple 11,8 mkg à 4000 tr/mn, boîte de vitesses à 5 rapports. La gamme AX compte ainsi 16 versions sur la base de 5 motorisations (de 45 à 95 ch).

Date de dernière mise à jour : 26/04/2020