La SM au Rallye du Maroc 1971

En novembre et décembre 1977 j’étais en expédition au Maroc à Marrakech pour tester l’endurance du moteur 652cm3 sur deux LN.

1977 LN 652Cm3 OukaïmedenLe matin, nous montions par 0°C dans le Haut-Atlas jusqu’à la future station de l’Oukaïmeden et l'après-midi, nous roulions sur les lignes droites de Ben guérir par 30°C à 140 Km/h avec nos LN !

Le rallye du Maroc 1971

1971 Affiche SM du Rallye du Maroc

Je me souviens, de la présence de cette photographie encadrée au mur d’Agouram, patron de l’agence Citroën, notre base.

C’était la publicité de la première victoire de la SM pilotée par Jean Deschaseau et Jean Plassard au Rallye du Maroc 1971.

Une aventure de de 4350 Km de Rabat à Casablanca en 14 étapes, en 3 jours et 3 nuits, dans des conditions extrêmes et variées, en passant par l’Oued de Khemisset, Fes, Taounate, Ouezzane, Guercif, la piste Missour/Meski, Rich, la neige d’Imilchil, Marrakech, Azni, Tata, la poussière des pistes du sud, Foum Zguid, Ouazzazate, Meski, et retour à Casablanca.

Le 1er mai 1971, neuf équipages sur 59 franchissent l’arrivée dont la SM Deschaseau victorieuse et 3 DS ! Deschaseau est un Français du Maroc qui connait parfaitement les pistes marocaines. Il avait plus d’une heure d’avance sur le second.

1971 SM Rallye du Maroc

Citroën avait engagé en groupe 4, 2 SM pilotées par Jean Deschaseau/Jean Plassard n° 16 immatriculée 3450 XB 75 et Vinatier/Thimonier. Elles font leur début en compétition à la suite d’essais intensifs et satisfaisants. Homologuées en groupe 4, elles ont reçu un échappement plus direct au son musical, des jantes résine RR Michelin, un double filtre à air, un carénage et un réservoir de 120 litres ! La puissance est de 170 à 175 ch.

A la poursuite de l'Alpine de Nicolas, la SM de Vinatier abandonna dans la neige d’Imilchil, cardan cassé.

En groupe 1, il y avait deux DS21 injection à boite 4 vitesses pilotées par Ponnelle/de Serpos, un équipage local et Trautmann/M.D. Guichard. Elles sont carénées, un réservoir de 110 litres et possèdent un second filtre à air placé très bas. Ces 2 DS groupe 1 abandonnent dès le gué de Khemisset. Il fallait boucher ce second filtre à air pour franchir les gués !

En groupe 2, il y avait aussi, deux DS21, l’une pilotée par Neyret/Terramorsi n° 2 avait un moteur de 150 ch expérimental de 2175 cm3 à 4 Weber et une boite à 5 vitesses, l’autre pilotée par Consten/Motte n° 12 équipée d’un 2350 cm3 de 145 ch.

Sous la responsabilité de René et Marlène Cotton, l’assistance est assurée par 20 mécaniciens, 13 véhicules, un avion, plus le personnel de Total et de Michelin. Les pneus sont des Michelin XAS VR et Nora.

La vidéo du Service Compétition Citroën commentée par Jacques Wolgensinger

Le classement final du Rallye du Maroc 1971

1 - Deschaseau/ Plassard   Citroën SM     15.56.53 (Pénalités 10 minutes)

2 - Chasseuil/Baron            Peugeot 504  16.22.37 Premiers du Groupe 1

3 - Consten/Motte             Citroën DS 21  17.26.04 Premiers du Groupe 2 (Pénalité 1 minute)

4 - Neyret/Terramorsi       Citroën DS 21  19.09.26 (Pénalités  2.29.00)

5 - Touroul/Gama              Porsche 911S    19.33.38 (Pénalités 1.00.00)

6 - Raudet/Goursolas       Peugeot 404   22.11.14 (Pénalités 2.28.00)

7 - Osstyn/Kerguen          Volvo 142          23.44.05 (Pénalités 3.25.00)

8 - Laurent/dyon              Daf 55               25.43.47 (Pénalités 4.12.00)

9 - Abdelkader/Hacem   Citroën DS 21  26.36.12 (Pénalités 4.46)

Date de dernière mise à jour : 05/05/2021