La bibliothèque Citroën 2011

Une vie de citroëniste de Solange Dussin et Yves Dussin

André Lefebvre de la Voisin Laboratoire à la Citroën DS de Paul Gijsbert, traduit par Bruno Leroux‎

La Traction Citroën de mon père de Yves Buffetaut et d'Antoine Demetz

La Citroën Ami 6 de mon père de Jean-Louis Basset

Citroën Type H de Nicolas Bonnefoix

La Citroën DS de mon père de Jean-Louis Basset 

L'agenda passion Citroën Mehari 2011 d'un collectif

La Dyane de mon père de Benoit Meurie

EN PEINTURE SIMONE ! ANTHOLOGIE DE LA 2CV d'Alain Créhange

2CV pour une égérie (bande dessinée) d'Olivier Marin

Collection Citroën d'Auto Plus - Les classiques de l'automobile

  • 2CV Citroën - La 2CV 4 saisons + la 2CV Raid
  • Citroën Dyane 1970
  • Citroën Méhari 1970
  • Citroën AMI 6
  • Citroën DS 19 Pallas 1965
  • Citroën Traction 11 AL 1936

Mon tour d'Afrique en 2CV Citroën 1953 - 1954 de Jean Vinatier

Frisedemouche fait de l'Auto par Vercors

 

Livres Citroën parus en 2010

Livres Citroën parus en 2012

Une vie de citroëniste

Histoires et anecdotes chevronnées écrites par Solange Dussin et Yves Dussin pour les Editions ETAI,

Les auteurs livrent un recueil d'anecdotes et de témoignages autour des différents modèles Citroën fabriqués depuis 1960 : Traction Splendilux, Traction coupé 11 CV large, DS coupé Chapron, cabriolet, etc...

André Lefebvre de la Voisin Laboratoire à la Citroën DS

Ecrit par Paul Gijsbert et traduit par Bruno Leroux pour les Editions ETAI,

André Lefebvre a conçu des modèles emblématiques : la Traction Avant en 1934, Le TUB en 1939, le Type H en 1947, La 2 CV en 1948, et enfin la DS en 1955.

Entre 1923 et 1931, André Lefebvre dessina aussi pour Voisin plusieurs voitures de compétition et de record très originales et remarquables. Il en a même piloté certaines en course et tentatives de record. Son œuvre pour Citroën lui vaut une place d’honneur parmi les grands designers automobiles du XXème siècle. En témoignent les voitures actuelles qui conservent une part de ses conceptions et de sa philosophie en matière automobile.

La Traction Citroën de mon père

Livre écrit par Yves Buffetaut et Antoine Demetz pour ETAI,  repris ici par les éditions Atlas en version raccourcie,

En 1933, les affaires d'André Citroën connaissent des difficultés sérieuses. Il vient de reconstruire et de moderniser entièrement son usine du quai de Javel en moins de cinq mois, sans jamais perturber la production, et relève le défi industriel le plus étonnant qui soit. Celui qui empêche Louis Renault de dormir projette de lancer une automobile véritablement révolutionnaire qui lui donnera des années d'avance sur la concurrence. Mais il lui faut faire vite car la situation empire.

En mars 1933, il embauche un jeune ingénieur répondant au nom d'André Lefebvre qui s'ennuyait chez Renault. Celui-ci travaille déjà depuis quelque temps à l'étude d'une voiture à traction avant.

Le 18 avril 1934, la Traction Avant est présentée aux concessionnaires et les premières ventes ont lieu le mois suivant. Mais elle manque de mise au point et la situation financière de l'usine ne se redresse pas.

Acculé à la faillite, André Citroën doit laisser son usine à la maison Michelin, son plus gros créancier. Usé et fatigué, il décède le 3 juillet 1935 sans avoir vu le triomphe de sa dernière création.

Les nouveaux maîtres du quai de Javel vont achever la mise au point de cette Traction qu'il avait tant voulue. Son histoire ne prend fin que le 18 juillet 1957, lorsque le dernier exemplaire quitte les chaînes de montage du quai de Javel...

La Citroën Ami 6 de mon père

Un livre  de Jean-Louis Basset aux Editions Atlas.

2011 Citroën AMI 6 de mon père

Citroën Type H

Un livre de Nicolas BONNEFOIX Edité par L'autodrome-Sep.

Le Type H de Citroën devra son succès à ses qualités intrinsèques : sa construction monocoque avec tôle nervurée pour un excellent rapport poids/rigidité, son plancher bas et ses multiples portes facilitant le chargement, son volume utile intéressant ainsi que sa grande polyvalence. Citroën lui-même a donné l'exemple en suggérant une quantité d'aménagements possibles selon les professions et en proposant une version châssis-cabine et une autre châssis-auvent, parfaitement adaptées à toutes sortes de transformations. Prenant la succession de bricoleurs ingénieux, les carrossiers professionnels se sont emparés de la camionnette pour en exploiter au mieux la quintessence utilitaire. C'est ainsi que le Type H connaîtra l'une des plus grandes carrières du genre.

La Citroën DS de mon père

Ecrit par Jean-Louis Basset  pour les éditions Atlas, relié ou broché,

Présentée en octobre 1955 au 42e Salon de l'automobile de Paris, au Grand Palais, la DS va tenir sa place pendant plus de vingt ans dans la gamme de la marque au double chevron, apportant tellement de techniques nouvelles et de progrès que, aujourd'hui encore, certains de ses aspects demeurent révolutionnaires.

C'est la voiture des grands, faite pour le luxe et le confort.
Elle devient aussi championne incontestée des compétitions les plus longues et les plus dures en Europe ou en Afrique. Prenant le relais de la Traction, la DS connaîtra, aux quatre coins du monde, mille et une versions.

Orienté nostalgie, cet ouvrage retrace l'histoire de l'auto à travers les documents et histoires d'époque.

L'agenda passion Citroën Mehari 2011

Ecrit par un collectif pour les Editions ETAI,

Ce livre offre une chronologie illustrée de toutes les évolutions qui ont émaillés la carrière de la Méhari.

La Dyane de mon père

Ecrit par Benoit Meurie aux Editions ETAI,

La Dyane a été commercialisée fin août 1967.

Elle s'intercalait entre la 2 CV et l'AMI6.

Ses concepteurs la considéraient comme une 2 CV modernisée, d'égal confort, découvrable et avec des ailes débordantes comme son aînée, plus pratique avec son hayon, plus actuelle avec ses phares encastrés.

EN PEINTURE SIMONE ! ANTHOLOGIE DE LA 2CV

2011 En peinture simone

Un livre d'Alain Créhange.

Petite anthologie imaginaire de la 2CV dans l'histoire de l'art occidental.

A en croire l'histoire officielle, la 2CV aurait vu le jour il y a tout juste soixante ans dans les ateliers d'un constructeur automobile bien connu.

Pourtant, rien n'est moins sûr.

En bouleversant notre vision des plus grands chefs-d’œuvre de l'art, de Lascaux à Dali, en passant par Léonard de Vinci, Raphaël, Vermeer ou Delacroix, cet ouvrage nous démontre, avec une grande rigueur dans l'inexactitude, que la 2CV remonte à la plus haute antiquité - et même un peu avant.

2CV pour une égérie

Une bande dessinée d'Olivier Marin aux Editions Paquet,

Avril 1961. Suite à sa victoire lors de la coupe des Demoiselles, Margot est devenue l'égérie de Citroën.

Elle court les salons automobile et présente notamment la toute nouvelle Ami 6. Le célèbre couturier Théophile Saint Cardon engage un partenariat avec la marque et habille un modèle spécial de 2CV aux couleurs de sa nouvelle collection. Mais des attentats réguliers empêchent la présentation au public de la très attendue "2CV Margot" dont seuls 22 exemplaires seront produits...

Qui en est responsable ? Pourquoi ? Plus que jamais, Margot mène l'enquête !

2011 2CV pour une égérie

Collection Citroën d'Auto Plus

Ecrits par un collectifs, chez Hachette Collection, cette collection "Les classiques de l'automobile" comprend :

  • 2CV Citroën - La 2CV 4 saisons + la 2CV Raid (N°1 : La 2 CV "4 Saisons" + la 2 CV Raid - 60 ans de vie commune - Les premières photos publicitaires.)
  • Citroën Dyane 1970
  • Citroën Méhari 1970
  • Citroën AMI 6
  • Citroën DS 19 Pallas 1965
  • Citroën Traction 11 AL 1936

Mon tour d'Afrique en 2CV Citroën 1953 - 1954

Ecrit par Jean Vinatier pour les éditions L'Autodrome,

Plus de cinquante ans après avoir réalisé l'exploit de boucler le premier tour d'Afrique automobile de l'Histoire, Jean Vinatier, célèbre pilote des années 1960 et 1970 raconte son odyssée, celle de quatre jeunes français qui, au volant de trois 2CV Citroën, ont vécu une aventure unique qui dura près de six mois et près de 40 000 km.

Une aventure hors du commun, racontée par le dernier témoin des quatre explorateurs.

Frisedemouche fait de l'Auto

Troisième réédition par "Portaparole"

Frisemouche est un gros petit garçon de dix ans, blond, les yeux bleus, la mine éveillée, courageux et volontaire, mais comme beaucoup de garçons il aime mieux jouer que faire ses devoirs, pour lesquels il est toujours temps. Et voilà qu'un jour son petit papa au lieu de l'emmener faire une promenade en voiture comme promis, pour le punir, lui inflige de rester à la maison. Une fois ses parents partis, on voit Frisemouche furieux grimper l'escalier en ébauchant dans sa tête quelque projet d'escapade. Il écrit quelques lignes dans son carnet intime, il en a l'habitude depuis tout petit, puis il décide de fuguer avec sa Citroënnette, laissant sa femme de chambre plantée au milieu de la route en essayant de le rattraper. Et ici commence sa mémorable aventure.

Ce texte, avec les dessins signés Jean Bruller, a été publié, sans nom d'auteur, par les éditions enfantines Citroën, en 1926, quand Jean Bruller n'était pas encore Vercors, puis une seconde fois en 1991 par les Éditions Charles Massin.

Date de dernière mise à jour : 13/08/2021