La bibliothèque Citroën 1946

Les aventures de Rosalie

Un album  de Calvo aux Editions Futuropolis,

Préface de Pierre Lebedel -

Insolite, oui, elle l'est, l'héroïne d'un album "Les Aventures de Rosalie" de Calvo. D'abord ce n'est pas une Rosalie au terme citroënien. Ce serait plutôt une Trèfle. Mais l'auteur commence ainsi :"On l'appelait Rosalie - Nul n'avait jamais bien su pourquoi ". De toute façon les fameuses Rosalie des records, à qui peut-on bien en attribuer le surnom ? D'après ouï-dire, les pilotes et mécaniciens de Rosalie I l'auraient ainsi surnommée en rapport avec un "tub“ de l'époque : "Rosalie, elle est partie ". Pourquoi pas ? N'oublions pas que Peugeot eut sa Delphine et Matford sa Virginie, je crois. Ce furent des voitures de record. Avec certaines Fifine et Mimile, les records existeront encore, mais l'élégance, le panache disparaitront. Revenons donc à notre petite Rosalie, chapeautée, enrubannée, espiègle en diable, autour de qui s'ébrouent des bielles qui se la coulent douce, des vis qui ne s'enorgueillissent pas d'être platinées, des "clefs ä molette rivalisant d'ardeur avec des clefs anglaises ", un imbroglio de voitures qui se mettent “ en batterie autour des accus ".Je ne vous en dirai pas plus sinon que ce merveilleux album ravira doublement les grands enfants que sont les amateurs de voitures anciennes ; parce que leur jeunesse leur remontera ä la calandre, qui pour être belle n'a pas nécessairement la forme d'un temple grec, parce qu'ils pourront expliquer à leur progéniture que l'automobile est avant tout une aventure en dessins.

Attention, puristes et grincheux s'abstenir.

1946 les aventures de rosalie

Date de dernière mise à jour : 12/09/2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !