50 ans de Citroën électrique

50 ans d'électricité Citroën

Déjà 50 ans de Citroën électriques (1970 – 2020) !

A la fin des années 60, la Société des Ingénieurs de l’Automobile faisait une synthèse des composants d’une voiture électrique.

Monsieur François Michelin demande aux Recherches et Développements : « On parle de pile à combustible, voyez cela… ».

La première pile à combustible fut imaginée en 1839 par Sir William Grove. Son utilisation automobile fut ne fut envisagée qu’au début des années 60 pour n’être commercialisée qu’à partir de 2013 sur des automobiles japonaises.

Ainsi en 1970, Citroën et Fiat étudièrent ensemble un petit véhicule électrique à pile à combustible montée sur un mulet Vespa 400.
Un accord fut signé avec la CGE pour une pile à combustible hydrogène/air comme celle d’Appolo, mais l’hydrogène devait être comprimé à 250 bars ! Avec la CFR Citroën testa la pile à combustible à hydrocarbure (reformage du méthanol) mais les résultats ne furent pas à la hauteur. Ainsi le Laboratoire de Recherche développa l’accumulateur air/zinc comme la GM. La commercialisation devait aboutir en 1983, mais aux problèmes techniques s’ajoutèrent les instabilités partenariales et le projet fut abandonné en 1979. L’acquit fut transmis à Peugeot fort d’une grande expérience en véhicules électriques avec ses batteries Saft cadmium/nickel et moteur Bosch.

50 ans après, l’AMI One  se concrétise avec une batterie lithium-ion de 5,35 kWh, lui autorisant une vitesse maximale de 45 Km/h et une autonomie de 70 km.  Dans ce nouveau contexte planétaire de « Mobilité urbaine » nous souhaitons un bel avenir à l’AMI One.