1970 - Raid Paris-Kaboul-Paris en 2 CV

1970 - La Citroën SM

1970 - Le Général de Gaulle meurt

Le général de Gaulle meurt le 9 novembre 1970.

Un accord est signésur la formation professionnelle continue.

La loi instituant le SMIC est votée le 2 janvier 1970 et remplca le SMIG

Salazar, dictateur du Portugal depuis 1936, meurt.

Salvador AIlende est élu president de la république du Chili.

Des techniciens français et anglais élaborent les premières ébauches du Vidéotex.

Le premier ULM est essayé aux USA.

Les festivals de pop-music de l’ile de Wight et de Woodstock furent d'énormes succès.

L’art conceptuel nait aux USA.

1970 - Citroën organise le raid Paris-Kaboul-Paris en 2 CV

Entrée en activité à Saigon d’une usine de montage de Dalat, véhicule dérivé du Babyrousse, lui-même dérivé de la Méhari.
Entrée en activité à Abidjan (Côte-d’Ivoire) d’une unité de montage de Babyrousse.
Entrée en activité à l’usine de Nanterre (banlieue parisienne) d’un atelier de montage des moteurs de GS.
Au Rallye du Maroc, cinq DS 21 sont parmi les sept voitures qui franchissent la ligne d’arrivée.
Poursuivant la tradition des grandes expéditions automobiles, Citroën organise le raid Paris-Kaboul-Paris en 2 CV, Dyane ou Méhari, pour les jeunes de moins de 30 ans: 1300 participants.
Production annuelle: 535 660 véhicules.

1970 - Les Citroën GS et SM

Présentation de la GS au Salon de Paris. Moteur1015 cm3, 55,5 ch DIN 21 6500 tr/mn, 6 CV, 149 km/h, 9,68 l aux 100 km, 4 cylindres à plat opposés refroidis par air. Boite 4 vitesses, 4 freins à disques assistés à double circuit, suspension hydropneumatique sur 4 roues indépendantes.
Berline 4portes, 5 places, break 5 portes. De septembre 1970 à juillet 1981, 1 896 742 exemplaires ont été fabriqués.
En mars, la SM, luxueux coupé né de l’accord signé en 1968 avec Maserati. Moteur Maserati 6 cylindres, 2670 cm3, 179 ch DIN à 5500 tr/mn, 15 CV, 12,5 l/100 km. Boite 5 vitesses, suspension hydropneumatique à correction automatique de hauteur, 4 freins à disques assistés a deux circuits indépendants avant et arrière adaptés automatiquement à la charge du véhicule et à sa répartition, direction assistée à rappel asservi d’une conception entièrement nouvelle à rappel automatique vers la position de ligne droite, même à l’arrêt, et assistance variable en fonction inverse de la vitesse; rampe de six phares a correction automatique.
La SM met la vitesse (200 km/h) en sécurité à la portée de l’utilisateur de voiture de série. De mars 1970 à septembre 1972, 7 808 exemplaires ont été fabriqués.
Boite 5 vitesses à commande mécanique sur la DS 21.
Version tracteur, le N08, dans la gamme 350. La gamme des 450 augmente de poids total en charge: la version essence avec 7 990 kg devient 530 Club, le diesel avec 8000 kg s’appellera le C530 K.
En janvier, Citroën propose aux amateurs de techniques nouvelles le prototype M 35, produit des études menées avec Comobil: moteur à piston rotatif monorotor, 995 cm3, 49 ch à 5 500 tr/mn, 6 CV. Boite 4 vitesses, 144 km/h, 9,7 l/100 km. Véritable laboratoire roulant, le M 35 a la carrosserie dérivée de celle de l’Ami 8, est doté de la suspension hydropneumatique, pour la première fois sur un modèle de cette taille. Citroën le propose à ses clients qui, parcourant plus de 30 000 km par an (gros rouleurs), veulent en faire l’expérience. Coupé.2 portes, 4 places. Série limitée. 267 exemplaires du M 35 ont été produits en 1970.

La SM

Aérodynamique, rapide et nerveuse comme une voiture de sport mais aussi confortable, agréable à conduire, avec une tenue de route, une direction, une suspension et un freinage exceptionnels, la Citroën SM, présentée au Salon de Genève 1970, est un des modèles les plus prestigieux de l’histoire de l'automobile. Fruit de la collaboration de Citroën et de Maserati (pour le moteur), cette traction avant introduisit une nouvelle notion du « Grand tourisme» et mit la vitesse en sécurité à portée des utilisateurs de voitures de série. L‘interdiction de la vitesse, au moment de la crise de l’énergie, causa sa disparition : 2658 SM vendues en 1973, 352 en 1974.

Sm

Fiche technique :

Coupé 2 portes, 4 places.

Moteur : Maserati 6 cylindres en V à 90°. Alésage 87 mm. Course 75 mn.

Cylindrée 2670 cm3. 15 CV fiscaux. Puissance réelle 170 ch DIN à 5500 Tr/mn.

Vilebrequin à 4 paliers. 4 arbres à cames en tête entrainés par chaine.

Refroidissement par circulation d‘eau. 2 ventilateurs à commande électrique.

Allumeur à 2 rupteurs et 2 bobines.

Alimentation par 3 carburateurs double corps Weber 42 DCNF 2, puis injection électronique à partir de 1972. Réservoir d’essence en matière plastique déformable (90 l).

Transmission : embrayage mono disque à sec à commande hydraulique.

Boîte de vitesses à 5 rapports et 1 marche arrière. Levier au plancher sur console centrale.

Roues avant motrices.

Direction assistée à rappel asservi, à effort variant en raison de la vitesse, avec rappel automatique des roues en ligne droite quand cesse l’action au volant.

Phares pivotant en virage.

Freins : à 4 disques assistés commandés par pédalier du type DS. Circuits avant et arrière indépendants.

Suspension : hydropneumatique à hauteur constante.

Carrosserie : autoporteuse en tôle d’acier sur plate-forme rigide à longerons latéraux.

Pneus : Michelin 195/70 VR 15 sans chambre.

Poids : à vide 1450 kg, maximum en charge 1830 kg.

Performances : vitesse maximale 220 km/h. Consommation DIN 12,51 aux 100 km.

1970 - Toute la gamme Citroën de la 2CV aux camions

  • Nom du fichier : 1970 - Toute la gamme Citroën
  • Taille : 7.66 Mo

Télécharger

Date de dernière mise à jour : 25/04/2020