La bibliothèque Citroën 1998

Citroën et l'innovation au XXe siècle

Article de Jean-Louis Loubet dans Vingtième Siècle, revue d'histoire, n°57, de janvier-mars 1998.

Dans un processus industriel, l’innovation ne se borne pas aux inventions censées améliorer la qualité d'un produit. Elle concerne également le mode de production. Les choix fordistes, tayloristes ou toyotistes de Citroën ont ainsi largement déterminé les conditions de survie de la marque au double chevron. Une entreprise bousculée par les crises mais servie par d'étonnantes capacités d’adaptation...

Pour lire l'extrait numérique

Un duel sans merci - André Citroën - Louis Renault

Ecrit par Alain Frerejean aux Editions Albin Michel.

"Deux destins parallèles : l'histoire de deux capitaines d'industrie, deux hommes aussi différents que possible, adversaires dès l'enfance mais animés de la même énergie qui, à partir de rien, ont créé entre les deux guerres les deux plus grandes usines de France et ont marqué l'histoire du pays." Extrait Google Books

Des Engrenages à la chaîne. Les Usines Citroën, 1915-1935

Réédition du livre de 1982  de Schweitzer Sylvie, aux Editions  Presse universitaire de Lyon,

Citroën, 1915-1935... Cet ouvrage n’est ni l’histoire d’un homme, André Citroën, qui inscrivit son nom sur la Tour Eiffel, ni celle d’une entreprise née du premier conflit mondial, constituée en société anonyme, marquée de vicissitudes et ambassadrice du savoir-faire des ingénieurs français. On ne parlera ni de capitaux, ni de conseils d’administration, ni de filiales ou de service commercial, ni même de marché ou de concurrence avec les autres constructeurs, et pas seulement d’automobile.

Rarement nommées, celles-ci restent pourtant l’articulation majeure de la recherche par l’ensemble des symboles qu’elles véhiculent. Symboles d’une branche industrielle d’avant-garde, elles représentent le développement économique de l’entre-deux-guerres et aussi une classe ouvrière en mutation, combative par tradition, fer de lance du syndicat CGTU et du jeune parti communiste.

Mais l’automobile est aussi cet objet mythique qui définit une société de consommation de masse bâtie sur l’organisation scientifique du travail.

Flaminio Bertoni - 30 ans de style Citroën

Ecrit par  Fabien Sabatès et Léonardo Bertoni aux Editions ETAI

Flamino Bertoni (1903 - 1964) fut la grande chance de Citroën. Tout le monde, ou presque, le sait maintenant, il est le discret créateur des lignes exceptionnelles des principaux modèles Citroën de 1934 au début des années soixante. Sa collaboration à la marque aux chevrons est si empreinte de son art, qu'il est raisonnable de se demander quel aurait été le futur de l'usine de Javel si ce diable de petit Italien, découvert par André Citroën, n'avait pas été là au moment propice. Et les lignes des véhicules auraient-elles été si futuristes ? Il y avait deux Bertoni en Flaminio : le styliste et l'artiste. Le styliste gagnait sa vie chez Citroën et ailleurs en créant des lignes de carrosseries. L'artiste peignait, sculptait et étudiait tard chaque nuit. Les deux ne se mélangeaient jamais. Quand il exposait dans une galerie, personne ne savait que les peintures ou sculptures présentées étaient l'l'œuvre de l'homme du style Citroën. Sa vie professionnelle et artistique était bien compartimentée, un peu comme aux Etudes... Les modèles les plus charismatiques de leur époque datent de la période bertonienne. Les suivants, réalisés par ses assistants puis par ses successeurs, sont rares et les lignes se banalisent vite pour finalement " rentrer dans le rang " et se plier aux exigences abrasives du marketing. Bertoni fut une étincelle de génie au sein d'une entreprise industrielle hors du commun, et cette association restera à jamais unique dans l'histoire de l'automobile. Un petit miracle qui dura tout de même trois décennies ! Les textes de Bertoni, 30 ans de style Citroën sont de Fabien Sabatès, spécialiste de la marque. Son coauteur, Leonardo Bertoni, a effectué de longues recherches et apporté les archives familiales qui ont permis d'évoquer la vie et l'œuvre de son artiste de père.

Traction Avant Belgium

Un livre  d'Olivier Lemestre aux Editions Nostalgia,

Mythe international, dotés de solutions techniques révolutionnaires produites en série, la Traction Avant Citroën a dignement traversé les époques face aux modes éphémères.

Rares sont les automobiles ayant soulevé autant de passion et de réel intérêt auprès de plusieurs générations.

Soumise à certaines normes douanières drastiques, elle fut montée dans plusieurs usines étrangères notamment à Forest dans la banlieue bruxelloise de 1934 à 1956. Conservant une mécanique identique à leurs sœurs de Javel, ces Tractions Avant belges ont fait l'objet de nombreux aménagements tant extérieurs qu'intérieurs.

Contrairement à l'image d'une voiture uniformément noire véhiculée par les modèles français de l'aube des années 50, le chromatisme des modèles d'Outre-Quiévrain répondra à de nombreuses et pittoresques appellations.

Accrocheuse, vigoureuse, d'une fiabilité au-dessus de tout soupçon, symbole d'une esthétique intemporelle, cette voiture de légende vous est aujourd'hui contée grâce aux minutieuses recherches d'un de ses inconditionnels.

2CV Citroën

Le livre  (version française) d'Adrienne Kessel aux Editions Solar,

La DS Citroën (1955 - 1967) de mon père

Un livre de Dominique Pagneux aux Editions ETAI,

Présentée en octobre 1955 au 42e Salon de l'automobile de Paris, au Grand Palais, la DS va tenir sa place pendant plus de vingt ans dans la gamme du double chevron, apportant tellement de techniques nouvelles et de progrès qu'aujourd'hui encore certains de ses aspects demeurent révolutionnaires.

Toute la petite histoire d'une voiture qui a marqué son siècle. La DS, première génération, est décrite dans cet ouvrage, de sa conception à ses victoires sportives. Voiture des grands, faite pour le luxe et le confort, elle devient aussi championne incontestée des épreuves les plus longues et les plus dures en Afrique et aux États-Unis. Prenant le relais de la Traction, elle eut, dès ses débuts, ses amoureux fous qui lui pardonnaient sans peine la mise au point de l'hydropneumatique.

L'auteur analyse douze ans de fabrication, du premier moteur de 1 911 cm3, qui lui valut le patronyme de DS 19, à la DS 21 de 2 175 cm3, 100 ch et 175 km/h. Bertoni, Opron, Magès ont, tour à tour, restylisé la face avant, les phares ou la lunette arrière, sans jamais bouleverser son "regard en coin". Tous les aspects de la production en série, mais aussi les accessoires et carrosseries spéciales, sont détaillés dans cet album exprimant, s'il en était besoin, le génie d'une marque.

Les Autos de l'aventure, tome 2, Les Fruits de la passion

Un livre de  J.C. De la Royère aux Editions Cheurons,

Ce livre fait aussi partie d'un coffret de deux volumes avec le tome 1 "La Passion des défis".

François Lecot - 400.000 Km en Traction 1935-36

Reprise du livre de 1937 de François Lecot par Fabien Sabatès et Gilles Blanchet aux Editions SPE-Barthélémy,

Incroyable personnage que ce François Lecot !

Voilà un Lyonnais qui, à 57 ans - un âge où, généralement, on aspire à une certaine tranquillité pantouflarde -, se lance dans un raid absolument ahurissant : traverser chaque jour pendant un an la France entière au volant d'une Traction avant Citroën 11 CV. Son but est de boucler 400 000 km dans l'année, soit une moyenne quotidienne de 1 100 km. Quand, en 1998, sur de l'autoroute " billard ", on fait mille cent bornes on arrive " crevé " et une bonne journée de repos est nécessaire pour récupérer cette fatigue.

Mais dans l'affaire Lecot, il n'y a que les routes nationales et départementales de 1935 et une voiture, bonne certes, mais qui est préhistorique comparée à nos engins modernes. Pour tenir le cap, Lecot dormait 4 heures par nuit ! Finalement, il réussit son raid et relata sa vie et ses aventures à bord de sa Traction à un journaliste avec qui il publia son récit en 1937.

C'est ce livre très rare que Fabien Sabatès et Gilles Blanchet ont retrouvé. Ils l'ont dépoussiéré, corrigé et augmenté de textes inédits et d'une superbe iconographie originale.

Le Club Citroën France a aussi réalisé en 1975, à l'occasion des 40 ans du raid, une plaquette triptyque.

Les jouets Citroën

Réédition du livre de 1990 de Clive Lamming aux Editions Maeght,

BFG, MF, SA Moto Boccardo

Enquêtes sur une décennie d'échecs.

Le livre de Thierry CAZENABE paru à Moi-Même Editions nous révèle les causes réelles de l'échec de ces motos françaises que le milieu moto était plus enclin à railler qu'à encourager.

Quand vous aurez fini ce livre, votre regard sur ces motos sera bien différent et vous les regarderez sous un nouveau jour.

Date de dernière mise à jour : 12/08/2021